A la fin des annees 1960, la France et l’Allemagne de l’Ouest décidèrent de produire conjointement un avion d’entrainement à réaction. Les Français voulaient remplacer leurs Fouga Magister et T-33, ainsi que leurs Mystère IV A ( utilisés pou l’entrainement aux système d’armes ).

Issu des études menées de chaque côté, le premier prototype de l'Alpha Jet s'envole le 26 octobre 1973 depuis la base d’Istres. En octobre 1975, la fabrication en série de l’Alpha Jet fut autorisée, et le exemplaire pris son envol le 4 novembre 1977 tandis que l’Allemagne, qui souhaitait plutôt une version d’attaque au sol attendit 1978.

La France dans une large mesure, choisit de dédier ces nouveaux avions à la formations de ses pilotes. Ces appareils recurent la designation Alpha Jet E ( « E » pour Ecole ) et entèrent en service en mai 1979 à l’école de l’aviation de chasse de la BA 705 à Tours, qui recut les premiers exemplaires d’un lot de 65 appareils puis un total de 176 appareils.

 

 

Les differenttes versions operationelles sont :

 

Alpha Jet A : version d'attaque (légèrement supersonique, grâce à son nez pointu) (175 exemplaires pour l' Allemagne, certains cédés ensuite au Portugal)

Alpha Jet E : version d'entraînement (303 exemplaires pour 8 pays)

Alpha Jet E+ : version avec avionique améliorée (29 exemplaires convertis en Belgique)

Alpha Jet MS1 et MS2 : versions d'attaque avec avionique améliorée pour l' Egypte.

 

DECORATION AVIONS